Résidences & séjours de recherche

Le CRP/ accompagne la recherche artistique dans le champ de l’image contemporaine, à travers un programme de résidences sur le territoire régional, articulé à son programme d’expositions. Ainsi, il invite régulièrement des artistes à produire de nouvelles oeuvres, réalisées dans le cadre de séjours de recherche ou de résidences dans les Hauts-de-France.

Le projet artistique du CRP/ se structure autour de quatre grands axes :

► l’engagement,
► l’ouverture,
► la proximité,
► la collection.

En Creux - Commande photographique
En Creux - Commande photographique
Nœux-les-Mines, 1984 © Jean-Pierre Gilson, Artothèque du CRP/

En Creux - Commande photographique

En creux : [adverbe] de façon sous-entendue, par contraste

Le CRP/ Centre régional de la photographie Hauts-de-France fête ses 40 ans en 2022.

À l’occasion de cet anniversaire, le CRP/ lance une commande à destination des artistes auteur.e.s photographes professionnel.le.s. Dans le cadre de ses missions de soutien et d’accompagnement à la création, le CRP/ pilotera l’ensemble des projets dans leur réalisation et en impulsera la direction artistique.

Quatre photographes seront sélectionné.e.s par un jury constitué de professionnel.le.s de la photographie contemporaine présidé par le CRP/, pour mener un travail artistique personnel.

En écho à l’anniversaire des 10 ans de l’inscription du Bassin minier sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, les projets devront porter sur ou avoir un lien avec ce territoire emblématique de la région.
Partie intégrante de l’ADN du CRP/, le Bassin minier incarne un passé industriel, un héritage multiple (social, économique, architectural, historique, …). Il est aussi le point de départ de nombreux questionnements sur l’avenir (écologie, transformations du paysage, patrimoine, transition vers d’autres secteurs d’activité…) et rejoint plusieurs axes de recherches du Centre d’art situé à Douchy-les-Mines, au cœur même de ce territoire.

Dans l’esprit de la Mission Photographique Transmanche, noyau de la collection photographique du CRP/, cette nouvelle commande ambitionne de poursuivre le développement du fonds et d’affirmer la défense d’une photographie ancrée sur des problématiques de représentation du territoire.

Les approches présentant un caractère original, innovant, interactif, participatif et/ou plastique seront privilégiées.

 

Le Bassin minier

Le Bassin minier a été inscrit au Patrimoine mondial en 2012 en tant que “paysage culturel”. Ce territoire autrefois rural, s’étirant de la frontière belge à l’est, aux collines de l’Artois à l’ouest, est jalonné de trésors techniques et architecturaux issus de trois siècles d’exploitation du charbon. D’est en ouest, sur 120 km, le Bassin minier se décline sous de multiples aspects, son patrimoine et ses paysages ne sont jamais les mêmes. Pour représenter au mieux toutes ces richesses et cette diversité, le périmètre inscrit au Patrimoine mondial inclut 353 éléments patrimoniaux et 4.000 hectares de paysage, de Condé-sur-l’Escaut à Enquin-lez-Guinegatte.

Parmi ces éléments figurent les terrils et les chevalements, véritables repères dans le paysage du Bassin minier. A leurs côtés, d’autres éléments sont tout aussi représentatifs : des fosses d’extraction, des voies ferrées, des sièges de compagnies, des cités minières, ainsi que des équipements collectifs (églises, écoles, salles des fêtes, dispensaires…). Ces derniers témoignent de la prise en charge des mineurs et de leurs familles, par les compagnies “du berceau à la tombe”.

Si le périmètre inscrit sur la Liste du patrimoine mondial peut sembler fragmenté, il ne se réduit pas pour autant à une collection de sites ou de monuments individuels. C’est le Bassin minier dans sa continuité qui a été distingué. Les 353 biens remarquables sont les composantes d’un paysage qui permet de lire aujourd’hui encore l’histoire de ces trois derniers siècles.

site internet de la Mission bassin minier

Résidences passées

Retrouvez-nous aussi sur :