légende

Boris Mikhaïlov, exposition monographique

08 décembre 2018 24 février 2019

Le CRP/ consacre une exposition personnelle à l’artiste ukrainien Boris Mikhaïlov, figure internationale de la photographie contemporaine.

Ce dernier présentera dans la galerie du CRP/ la série Promzona produite en 2012 pour la Biennale de Kiev en regard d’autres séries et de nouvelles productions photographiques réalisées dans la Région.

Dès les années 60, il raconte, par le biais de sa production photographique, l’Histoire et les histoires d’un pays marqué par le régime communiste, puis par les difficultés de sa reprise sociale et économique. Originaire de la vallée industrielle sud-ukrainienne, l’une des plus importantes de l’ex-bloc soviétique qui fut le cœur de l’industrie sidérurgique, l’artiste est revenu en 2011 sur les sites désertés de production minière dans la région de Donetsk pour réaliser la série Promzona.

L’architecture industrielle est ici au cœur au cœur de ce projet. Cet environnement lui est aussi familier car il fut ingénieur dans une usine soviétique dans les années 1960. Il sʼétait alors vu confier un appareil photographique afin de réaliser un reportage sur son lieu de travail. Il revient sur ces mêmes sites aujourdʼhui en friche. Ici le choix des cadrages, la structuration des images renvoie délibérément au constructivisme de Rodchenko et au cubisme de Braque ou Picasso. Cette série rend hommage à ces espaces témoins d’une ère révolue, d’une industrie jadis glorieuse et dorénavant victime des mutations socio-économiques. Boris Mikhailov oscille ainsi entre la nostalgie qu’il éprouve devant une photo évoquant un passé vécu et la recherche d’une esthétique reflétant un « ici et maintenant ».

Boris Mikhailov, né en 1938 à Kharkov en Ukraine est l’un des plus importants artistes photographes contemporains de sa génération. Ce dernier bénéficie d’une reconnaissance internationale après avoir exposé dans les plus grands musées du monde et avoir représenté son pays à la 57ème Biennale de Venise en 2017. Il est aussi le seul artiste ukrainien, et le seul de lʼex-URSS, couronné par le prestigieux prix Hasselblad en 2000.